Séance ostéopathie

IMG_4655signer

  • Qu’est-ce que l’ostéopathie?
  • Comment préparer la séance
  • Déroulement de la séance d’ostéopathie

Qu’est-ce que l’ostéopathie?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle où le praticien traite le corps dans sa globalité afin de permettre à l’animal d’être au meilleur de sa forme. Grâce à une parfaite connaissance de l’anatomie et de la biomécanique, l’ostéopathe va traiter les différentes restrictions de mobilité à l’origine d’une dysfonction ostéopathique, afin que l’animal puisse restaurer l’homéostasie du corps et retrouver un état d’équilibre, signe de bonne santé.

Au cours de sa séance, l’ostéopathe cherche à corriger les différents troubles fonctionnels, c’est à dire qui ne relèvent pas de cas chirurgicaux, de maladies graves ou d’infections. En effet, ils constituent des cas vétérinaire et l’ostéopathe n’est pas la pour se substituer à lui mais pour travailler avec lui.

En redonnant toute sa mobilité et motilité aux différentes structures, quelles soient articulaires, tissulaires ou viscérales, l’ostéopathe évite ainsi qu’elles se répercutent sur l’ensemble de l’organisme. En effet, une dysfonction qui ne se traite pas provoquera des compensations qui peuvent entraîner des dommages à leur tout. En ostéopathie nous voyons l’animal dans son ensemble, et faisons en sorte que tout fonctionne en harmonie pour le bien de l’animal.

 

Comment préparer la séance? 

  • Avant le rendez-vous avec l’ostéopathe, il est important que l’animal soit à jour au niveau de la maréchalerie, dentisterie et des différents soins. S’il a été vacciné ou vermifugé moins d’une semaine avant la consultation, merci de prévenir le praticien car cela pourrait constituer une contre-indication. La séance sera simplement déplacée de quelques jours.
  • Le propriétaire de l’animal devra être présent pour la consultation et avoir préparé les différents antécédents médical de l’animal. Pensez à préparé les éventuels résultats de prise de sang ou d’imagerie médical (radiographie…)
  • Si possible, il vaut mieux éviter toute prise d’anti-inflammatoires au moins 3 jours à l’avance car cela risque de fausser le ressenti de l’ostéopathe et donc son travail.
  • Laisser votre animal au calme environ deux heures avant la consultation. Pour les chevaux vous pouvez leur curer les pieds avant l’arrivée de l’ostéopathe mais éviter de les graisser.

 

Déroulement de la séance 

  • L’anamnèse : dès son arrivée sur les lieux, l’ostéopathe va recueillir un maximum d’information sur l’animal. Pour cela, il va échanger avec son propriétaire pour connaître les raisons de sa consultation, les antécédents, son mode de vie, son alimentation… tout le nécessaire pour connaître au mieux l’environnement de l’animal et comprendre son état. L’observation de l’animal est également très importante car elle permet d’analyser sa position, une éventuelle position antalgique ou un signe de douleur.
  • Le palpatoire : il constitue la première prise de contact entre l’ostéopathe et son patient. A l’aide de ses mains, le praticien va parcourir tout le corps de l’animal à la recherche de zones de chaleurs, de tensions, de points sensibles… qui vont orienter le travail de l’ostéopathe. Le palpatoire permet également de détendre l’animal et de le mettre en confiance.
  • La dynamique : vous l’aurez compris, l’ostéopathe accorde beaucoup d’importance au mouvement. Il va donc demander au propriétaire de se déplacer avec l’animal afin d’étudier sa façon de bouger, comparer les mouvements, détecter d’éventuelles asymétries ou problèmes d’incurvation qui l’aideront à mettre en place la présence d’une dysfonction ostéopathique.
  • Les testings : cette étape permet à l’ostéopathe d’affiner son analyse. Il va tester la mobilité de différentes parties du corps telles que des articulations ou des viscères.
  • Les manipulations : une fois son analyse effectuée avec la mise en place d’une chaîne lésionnelle, l’ostéopathe va commencer à traiter l’animal. Pour cela, il réalise des manipulations ciblées destinées à corriger les dysfonctions, afin d’aider l’animal à restaurer son homéostasie, c’est à dire sa capacité d’auto-guérison.
  • La rééducation : après sa séance, l’ostéopathe va informer le propriétaire sur les précautions à avoir dans les jours qui suivent. Il va également le conseiller sur le type d’activité à pratiquer pendant quelques jours, afin d’aider au mieux l’animal  à récupérer.
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close